jeudi 19 novembre 2015

De mémoire d'homme d'Élodie Philippe - Challenge Francofou #7

La Magie des Mots
Lancé par La Magie des Mots, ce challenge propose de lire des livres de SFFFH francophones en mettant en valeur les petites maisons d'édition. Il court jusqu'au 31 mars 2016.


Ce mois-ci, ce sont les Éditions Kitsunegari qui sont à l'honneur de l'événement "un mois, une maison, un achat" et j'ai choisi d'acheter De mémoire d'homme d'Élodie Philippe.
     Genre(s) : science-fiction, anticipation, dystopie
     Nombre de pages : 260
     Édité par : Éditions Kitsunegari
     Illustré par : Élodie Philippe


Élodie Philippe

Résumé éditeur :
Et si l'humanité prenait un nouveau départ ? Au large de l’Antarctique, les remorqueurs ont fini de préparer l’iceberg qui partira bientôt pourvoir en eau douce le continent africain. Dans la base Georges Mougin, sur la côte, Anton et Phœbus supervisent leur retour au port lorsqu’une proche colonie de milliers de manchots disparaît subitement. Dans la double pyramide, la petite San ne supporte pas les implants télesthésiques qui lui permettraient de rejoindre l’unité spirituelle formée par les habitants de la cité. Jud, le chirurgien, s’apprête à inciser les tempes du nourrisson pour les extraire. Inspirée par les œuvres philosophiques de Platon autant que par les textes fondateurs des trois grandes religions monothéistes, découvrez l’anticipation qui vous fera appréhender notre existence autrement.
Mon avis :
Voici un livre que j'ai vraiment beaucoup aimé. Tous les thèmes abordés et la réflexion qu'ils induisent sont amenés avec une grande  pertinence. La place du langage articulé, du langage écrit, de la créativité, de l'Histoire, des religions... Élodie Philippe nous offre une histoire vraiment très riche.
À vrai dire, j'ai presque tout aimé dans ce roman en dehors peut-être du choix du temps du récit (je crois que je préfère vraiment le passé au présent) et d'un événement en fin de livre qui m'a semblé légèrement incohérent (Attention, spoiler : comment un peuple qui célèbre toute forme de vie, même végétale, pourrait délibérément allumer un incendie dans les habitations d'autres êtres humains ? Ou alors il aurait fallu peut-être qu'ils pensent que ces habitations étaient vides pour que ce soit plus crédible ?).

En bref, voici un livre que je recommande chaudement pour tous ceux qui aiment autant l'aventure que la réflexion.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire