mercredi 24 juin 2015

Rose Poney - Challenge summer short stories of SFFF !

Xapur challenge de lecture science-fiction anticipation

Comme je vous le disais déjà lundi, c'est Xapur qui a eu l'idée de ce chouette challenge pour fêter l'été... Il s'agit de diminuer notre PAL en choisissant des livres de SFFFH de moins de 350 pages ou des recueils de nouvelles puis de proposer nos avis sur nos blogs respectifs. Ce challenge a débuté le dimanche 21 juin et court jusqu'au 23 septembre 2015 !

Aujourd'hui, je vous parle à nouveau de Rose Poney, un court roman d'anticipation écrit par Aurélie Genêt (208 pages)
En tant qu'orthophoniste et auteur(e), Aurélie Genêt a eu l'excellente idée de proposer un roman adapté aux personnes gênées par une dyslexie. C'est-à-dire qu'elle a écrit un roman simple mais loin d'être simpliste et opté pour une mise en page et une police d'écriture bien particulières.


roman d'anticipation adapté aux dyslexiques

Voici l'alléchant résumé :
Dans une cité coupée de la pollution extérieure par une bulle opaque, l'humanité stérile s'éteint lentement. Les rares enfants clonés ne suffisent pas à combler le vide affectif. Les habitants se tournent alors vers des animaux hors de prix créés en laboratoire. Le narrateur n'a pas les moyens d'offrir l'un de ces compagnons rêvés à sa fille Éva. Aussi lui achète-t-il un poney issu d'une filière de contrefaçon. Mais est-ce bien raisonnable ? Sous ses airs de peluche rose, le petit Farfadet est-il ange ou démon ?
  
Ce court roman a été adapté pour être d'un accès plus facile aux adultes et adolescents dyslexiques.

Et mon avis :

Rose Poney réussit parfaitement son pari : proposer un roman court et simple mais surtout pas simpliste. On se retrouve enfermé avec le narrateur dans une bulle aseptisée et on découvre peu à peu le fonctionnement de ce lieu stérile post-apocalyptique. Là-dessus, arrive Farfadet, petit poney rose vraiment louche sous ses airs de peluche...
L'écriture est fluide avec un vocabulaire riche, très agréable à suivre et loin d'être enfantine.
Une très bonne découverte pour ma part ! Je recommande chaudement ce récit, que l'on soit adolescent ou adulte, dyslexique ou non !

N'hésitez pas à cliquez sur le texte sous la photo de Laurent MAMI pour découvrir un article paru dans Le Républicain Lorrain !
Le Républicain Lorrain

Et pour commander Rose Poney, c'est par ici !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire