mardi 8 septembre 2015

Le mardi sur son 31 (22) : Éclosia ou l'Écosse des légendes de Nathalie Bagadey

Les Bavardages de Sophie

C'est « le mardi sur son 31 », l'occasion de faire découvrir notre lecture en cours via la citation d'une phrase trouvée à la page trente-et-une !

Ce matin, je lis un roman fantastique : Éclosia ou l'Écosse des légendes de Nathalie Bagadey.
Et, à la fameuse page, on peut lire une citation précédent un nouveau chapitre : "Le spectre de Marie Stuart". Aujourd'hui, vous aurez donc la citation d'une citation !


Le mystère qui entoure la vie de Marie Stuart a été l'objet de représentations et d'interprétations aussi contradictoires que fréquentes : il n'existe peut-être pas d'autre femme qui ait été peinte sous des traits aussi différents, tantôt comme une criminelle, tantôt comme une martyre, tantôt comme une folle intrigante, ou bien encore comme une sainte.Stefan Zweig, Marie Stuart.

Nathalie Bagadey

Et vous, que lisez-vous page 31 ?

Nessie
Il est pas craquant ce code-barres Nessie ?




14 commentaires:

  1. Actuellement, je lis « Sorcières associées » d'Alex Evans (on finira par le savoir !!! XD)
    Comme c'est un ebook, je mettre ce qu'il y a à 31% du livre :)
    « Adnan posa son verre. Tamara sa fourchette. Yao s’immobilisa, une allumette incandescente au-dessus de sa pipe. Neuf paires d'yeux se braquèrent sur mon humble personne. » :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, est-ce que cette lecture était sympa ? :)

      Supprimer
    2. Je suis un peu mitigée... L'intrigue n'est pas mauvaise, les personnages sont assez intéressants mais manquent un peu de développement. Le style n'est pas toujours égal : au début du bouquin on a énormément de flash back puis, vers la moitié, on commence vraiment à entrer dans l'histoire, à résoudre les problèmes et à cesser les préambules. Un peu comme si la situation initiale correspondait à 40% du bouquin...
      Et puis les fautes ! Mon dieu ! Ce n'est pas une question de mauvaise orthographe, c'est une question de mauvaise relecture. :(

      Le fond est génial, mais la forme est clairement à revoir :(

      Supprimer
    3. Ah zut, dommage. Il faut faire appel à Sans Coquille pour les erreurs ! ;)

      Supprimer
  2. Bonsoir, en ce moment je lis "Les enquêtes de Cawèlêr L'oreille coupée d' André-Pierre Diriken. A la page 31, je lis : Je dévisageai mon vis-à-vis axénique. L’œil séducteur, la bouche rieuse, le cheveu soigneusement gominé, il portait gaillardement ses soixante balais. Lunettes en demi-lune, tablier blanc. Pas de barbe, ni de moustaches. Ces artifices filtrants chargés de microbes et de reliefs en tous genres n'étaient pas de mise en ces lieux aseptisés.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce partage. Bon week-end à venir ! :)

      Supprimer
  3. Je lis toujours "Au revoir là-haut" de Pierre Lemaître... Voici une nouvelle phrase lue page 31 :
    "Ses pieds glissent, glissent sur l'argile boueuse, ne trouvent pas de prise, il a beau enfoncer ses doigts dans la terre, cogner de toutes ses forces de la pointe du pied pour tenter de se ménager des appuis, rien n'y fait, il retombe."
    Bonne fin de journée :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai terminé la lecture du roman hier. Mr Séron m'avait bien conseillée. Sachant qu'il s'agissait d'un roman sur la guerre de 14-18, je lui avais dit ne pas être tentée et là il m'avait dit : "Essayez, c'est surprenant et c'est vraiment un bon livre". Je confirme. Même si je l'ai lu très lentement, j'ai vraiment beaucoup aimé ce roman :-)

      Supprimer
  4. Hey, c'est sympa comme tout ce concept !
    Je suis en train de lire Assassin's Apprentice de Robin Hobb et en page 31 : "The neat blue cloak that blew around her and the leather shoes on her feet set her apart from my companions.". C'est une scène où Fitz est avec Molly et ses amis et une autre fille vient prévenir Molly qu'elle doit rentrer chez elle.
    Je trouve que Robin Hobb écrit vraiment bien mais que ses persos souffrent un peu trop...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas encore lu un seul livre de Robin Hobb, honte à moi !!!

      Supprimer
  5. Et of course, je suis aussi fan de mon code-barre. :-p

    RépondreSupprimer