mardi 1 décembre 2015

Le mardi sur son 31 (31) : Les tangences divines de Franck Ferric

Les Bavardages de Sophie

C'est « le mardi sur son 31 », l'occasion de faire découvrir notre lecture en cours via la citation d'une phrase trouvée à la page trente-et-une !

Aujourd'hui, je lis un roman fantastique : Les tangences divines de Franck Ferric aux Éditions du Riez
Voici ce que l'on peut lire à la fameuse page :
"L'égoutier n'aime pas l'idée de se montrer défaillant devant ses collègues, mais il sait que, pour le coup, Montaigu a raison."
Franck Ferric

Et vous, que lisez-vous ?

Petite note de la fin :
À partir d'aujourd'hui et jusqu'au 31 décembre, vous pouvez bénéficier de promotions sur mes ebooks Balade avec les Astres et La vengeance sans nom alors n'hésitez pas ! 
Ça se passe sur Amazon et Kobo-Fnac mais aussi dans la librairie indépendante Prose Café.

2 commentaires:

  1. Je viens d'inscrire sur Facebook une phrase tirée de la page 31 de "Le corbeau et le renard " de Juliette Manet Un thriller que je qualifierais d' "horrifique", même si le terme ne correspond pas de façon précise à mon ressenti... (un livre que l'on m'a prêté). Ce type de roman n'est pas ma tasse de thé mais j'ai voulu aller jusqu'au bout pour découvrir la vérité. Il faut reconnaître que la lecture est aussi stressante que palpitante, mais j'avoue avoir une préférence pour les lecture plus douces...
    La phrase que j'ai relevée est celle-ci :
    "Même si les gens parvenaient à comprendre un jour, ils n'auraient aucune raison de penser à lui".

    RépondreSupprimer